Html code here! Replace this with any non empty text and that's it.

The Women’s Torch, une source d’illumination

Le choix du nom The Women’s Torch est intentionnel. Dans le sens physique une torche est un objet qui fournit de la lumière, en vue de nous éclairer et nous indiquer le chemin à travers l’obscurité. Au sens figuré, elle est une source d’illumination, d’aide à l’orientation, qui facilite la compréhension et au besoin l’adhésion à une idée, un projet ou l’acceptation d’une personne. Dans le monde du sport une torche est utilisée comme un symbole d’unité, de cohésion vers le succès, de rassemblement en vue de l’aboutissement d’une cause commune.

En fonction des buts poursuivis, une ‘torche’ est un outil à usage multiple qui peut être utilisé pour une multitude de finalités – pour éveiller, enseigner, donner de l’espoir (la lumière au bout du tunnel), pour sauver une personne en détresse (une balise) et surtout pour stimuler les gens à agir.

Au cours des deux dernières décennies, l’Afrique de l’Ouest a fait des progrès considérables dans le domaine du développement humain. Beaucoup plus d’enfants vont et restent à l’école, beaucoup plus de personnes ont accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’électricité ; l’incidence des conflits est réduit et les gens vivent plus longtemps. Cependant, nous demeurons largement en retard dans nos efforts visant à construire une société juste et sexo-spécifiquement équitable ; les conflits, lorsqu’ils persistent continuent à déresponsabiliser les femmes; l’exacerbation des inégalités en matière de genre dans nos communautés continue de servir d’obstacle au développement de nos économies.

The Women’s Torch est une contribution aux initiatives nationales et régionales pour la promotion et l’autonomisation des femmes, visant notamment l’évolution de nos sociétés vers une plus grande équité entre femmes et hommes en Afrique de l’Ouest. Une telle démarche nécessite l’effort concerté de tous, y compris les femmes. Pour concrétiser ce vaste programme de changement, les femmes ont besoin d’être informées, éduquées et responsabilisées.

Les femmes ouest-africaines seront toujours vulnérables aux facteurs exogènes et endogènes, qui affectent nos vies et celles de nos familles. En tant que tel, The Women’s Torch se propose d’aborder les problématiques clés érigées ou considérées comme des obstacles à la participation effective des femmes au développement en mettant l’accent sur la nécessité de la provision d’une éducation de qualité à tous les niveaux; de services préventifs et curatifs de soins de santé; des sources et moyens de subsistance sécurisés; l’accès à la propriété et à des ressources productives; des programmes d’autonomisation économique; la lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles dans le cadre familial, à l’école et les lieux de travail, en particulier dans les situations de conflit et d’urgence; l’adaptation au changement climatique; l’égale représentation dans les processus politiques.

En nous inspirant de ‘femmes-modèles’, et en soulignant leurs parcours; en rappelant des exemples d’initiatives de développement au profit des femmes; en dénonçant les activités à haut risque qui ont un impact négatif sur les femmes et les filles; en informant et en instruisant les femmes sur les opportunités existantes (financières, éducatives et formatives, soins de santé, de protection sociale, de soutien et de services juridiques), mais aussi l’accès à d’autres initiatives importantes visant la responsabilisation et l’autonomisation des femmes, nous souhaitons mettre à la disposition des femmes ‘l’éclairage’ qui nous permettra de réclamer, de défendre nos droits, et de nous faire entendre lorsque le besoin s’en fera sentir.

The Women’s Torch a l’intention d’allumer l’étincelle qui apportera la ‘lumière’ aux femmes de toutes les sphères de la vie en Afrique de l’Ouest – des plus jeunes aux plus âgées, de la personne valide aux handicapées, des lettrées aux illettrées, des riches aux pauvres, et des citadines aux rurales. Notre quête est orientée vers l’incitation des femmes à réexaminer nos vies au quotidien et la nature des relations qui les sous-tendent, afin d’identifier les voies et moyens appropriés visant à améliorer notre statut en tant qu’individus, membres de notre société, et plus largement en tant que membres d’une communauté mondiale.

La mondialisation et les progrès technologiques, notamment dans le domaine des TIC, ont bouleversé la gestion quotidienne des affaires, cependant beaucoup de femmes en Afrique de l’Ouest, ne maitrisent pas l’utilisation de ces nouvelles technologies. Au moment où le plus grand nombre a accès aux téléphones portables, de très nombreuses femmes demeurent exclues du bénéfice de ces nouvelles technologies pour des raisons allant de la pauvreté et de l’analphabétisme au manque d’infrastructures.

Les questions économiques, sociales et culturelles qui nous interpellent sont nombreuses et notre espoir réside dans notre volonté de mettre en évidence les enjeux qui y sont liés ; pour ce faire The Women’s Torch se propose d’illuminer le faisceau de sa lumière, les nombreuses opportunités qui existent et en même temps qui mettent en exergue les risques sous-jacents.

Dans de nombreux milieux, la bonne volonté visant la promotion et l’autonomisation des femmes, a été démontrée. Les dirigeants ouest-africains ont signé plusieurs instruments régionaux et internationaux, y compris la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) et le Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples sur les droits des femmes en Afrique. The Women’s Torch utilisera ces instruments comme références pour guider les femmes et les filles vers les voies et les meilleurs moyens à, les procédures et démarches à adopter, afin de promouvoir le plein respect et la préservation effective et totale de nos droits, afin de les motiver positivement et les transformer en citoyens du monde vivant en phase avec le 21e siècle.