Home INVESTIGATION OMS: Les femmes jouent un rôle-clé dans la lutte contre Ebola

OMS: Les femmes jouent un rôle-clé dans la lutte contre Ebola

91
Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les femmes du nord-est de la République Démocratique du Congo (RDC) ont joué un rôle de premier plan pour communiquer sur  la maladie et apprendre à enrayer la propagation du virus Ebola. L'épidémie actuelle d'Ebola dans le pays est la dixième depuis que la maladie a été identifiée dans ce pays en 1976 et la plus grande jamais enregistrée.


L’insécurité et les conflits armés compliquent les efforts de lutte. Un autre défi est de savoir comment cette épidémie a touché de manière disproportionnée les femmes dans certains villes et villages, mais pas tous.

Déséquilibre de genre
 
À la fin du mois de janvier 2019, il y avait plus de 700 cas d'Ebola en RDC, dont environ les deux tiers étaient des femmes. Historiquement, le virus Ebola a tendance à toucher les femmes et les hommes à peu près au même taux.
Contenir l'épidémie
La lutte contre le virus Ebola bat toujours son plein et Julienne Anoko, une anthropologue sociale travaillant pour l'OMS, estime que le renforcement de la voix et de la participation des femmes est essentiel pour contenir l'épidémie. Mme Anoko a également souligné qu’il est important que les femmes restent vigilantes à Beni, tandis que l’OMS duplique ce qui a fonctionné là-bas avec les femmes dans les nouveaux points chauds pour le virus Ebola de Butembo et Komanda. 
«Je veux vraiment que ces femmes dirigeantes à la table de coordination de la haute direction aident à diriger la lutte contre Ebola », a-t-elle déclaré.
   
Photo: OMS / Lianne Gutcher