Home SÉCURITÉ Gestion des catastrophes en Afrique de l’Ouest Les experts en conclave autour...

Gestion des catastrophes en Afrique de l’Ouest Les experts en conclave autour de la problématique

614

Sous la présidence du ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Salif Traoré, Bamako a abrité, du 25 au 27 septembre 2018 à l’hôtel ONOMO, la 12ème consultation annuelle du comité de gestion des catastrophes en Afrique de l’Ouest. Pendant deux jours, les experts et participants ont partagé divers outils pour la préparation, la réponse et la coordination des situations d’urgence.

Dans l’effort continu d’améliorer la préparation face aux catastrophes naturelles et de renforcer la capacité des gouvernements à réagir effacement aux crises diverses de la région, la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge (FICR), la coordination des affaires humanitaires pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (OCHA-ROWCA) et la direction de la Protection Civile du Mali ont organisé la 12ème consultation régionale sur la gestion des catastrophes naturelles.

Les thématiques abordées étaient entre autres, la présentation du plan d’action humanitaire de la CEDEAO (2018-2022), l’aperçu régional des prévisions climatiques et les perspectives des partenaires humanitaires sur les messages d’alerte diffusés, le modèle d’agence unique de gestion des catastrophes naturelles, les initiatives d’intervention d’urgence et de préparation au niveau national et international, la mise en place du roster d’urgence de la CEDEAO, les actions de suivi du sommet humanitaire mondial et la mise en œuvre des actions liées à la ‘’nouvelle façon de travailler, New Way of Working’’, etc.

Lors de cette consultation, il a été procédé à la validation du monitoring des inondations au niveau régional, au renforcement de la coordination civil-militaires au niveau régional, à la mise en œuvre de l’agence unique de gestion des catastrophes et à la validation du contenu du site Web de la GECEAO.

Dans son mot de bienvenue, le président sortant de la Gestion des catastrophes en Afrique de l’ouest (GECEAO), Aristide Dakou, dira que la protection civile qui se définit comme la protection des personnes civiles et leurs biens contre les catastrophes, est une composante importante de la sécurité.  « En fait, les catastrophes ne respectent pas les frontières et leurs conséquences sont semblables aux effets néfastes des actes criminels sur les personnes et leurs biens. Pour cela, nous devons nous unir au-delà de nos frontières et nous devons mobiliser les moyens, voire mutualiser nos moyens pour combattre les catastrophes », a-t-il plaidé.

Le Ministre de la sécurité et de la protection civile, le général de division Salif Traoré a salué les organisateurs internationaux pour le choix porté sur le Mali d’abriter la 12ème édition de la consultation qui a pour objet de partager les différentes expériences et outils disponibles pour la coordination, la préparation et la réponse à la situation d’urgence.

Bintou Diarra et Jean Baptiste Kané