Home SÉCURITÉ Collège Sahélien de Sécurité/EUCAP Mali Formation sur les actions et les concepts...

Collège Sahélien de Sécurité/EUCAP Mali Formation sur les actions et les concepts d’emploi de la prévôté

671

Pendant cinq jours, les participants des pays du G5 Sahel sur la thématique ont été entretenus sur « les actions et les concepts d’emploi de la prévôté », au cours d’un atelier tenu à Bamako dans les locaux du Collège Sahélien de Sécurité. Une attestation a été remise à chaque participant le vendredi 21 septembre lors de la cérémonie de clôture présidée par  Hamidou Bah, point focal du G5 Sahel.

Cet atelier a permis aux participants d’avoir une meilleure vision des capacités de la prévôté, de son mode d’action, de son organisation et de sa mise en œuvre. Une réflexion constructive sur les problèmes de coordination et d’interopérabilité entre pays a été menée dans le cadre de la mission prévôtale au sein de la composante police de la force conjointe. Aussi, l’atelier a permis aux participants de dresser un état des lieux du concept d’emploi et d’organisation de la prévôté et de la mission prévôtale dans chacun des cinq pays du G5 Sahel ; d’élaborer la liste des outils législatifs et réglementaires liés à la prévôté dans chacun des pays ; d’envisager les pistes de coordination et d’interopérabilité entre les pays limitrophes ou non ; de définir l’organisation de la chaîne de commandement de la prévôté. Il a aussi permis d’ébaucher le mandat des prévôts au niveau national et régional ; de définir les effectifs à mettre en place et d’imaginer les procédures de déploiement ; d’établir les modes de relation avec la chaîne judiciaire civile et militaire ; de concevoir la formation des prévôts et enfin d’établir les liens avec les autres autorités (civiles, administratives et militaires concernées).

Monsieur Thierry VIRY, expert du projet CSS, dans ses propos, a rappelé l’importance du CSS, sa mission de sécurisation et de défense au sein du G5 Sahel et a salué la tenue de cet atelier sur la prévôté au sein du G5 Sahel qui a parfaitement illustré la réussite de ses objectifs.

Le Colonel Alkaya Touré, porte-parole des stagiaires, s’est réjoui de cette formation qui selon lui, est facteur d’intégration et de défense entre les forces du G5 Sahel.

Rappelons que le Collège Sahélien de Sécurité est un organe de formation du G5 Sahel qui a pour but de se substituer, dans son nouveau format, au CSS créé en 2012 dans le cadre du projet UE-CT SAHEL ; de constituer également un réseau d’acteurs de la sécurité (agents des forces de l’ordre, magistrats, auxiliaires de justice, membres de la société civile, dignitaires religieux, etc…) et enfin d’assurer une part de la formation continue des cadres des forces de sécurité intérieure.

Bourama Camara