Home ÉDUCATION Promotion de lecture-écriture dans les petites classes : 100 enseignants performants primés...

Promotion de lecture-écriture dans les petites classes : 100 enseignants performants primés par l’USAID/Mali SIRA

611

Après l’académie d’enseignement de Ségou en 2017, c’est au tour de Kati d’abriter cette année la cérémonie symbolique de lancement des activités de formation, couplée avec la remise de prix aux enseignants performants de 2ème année du CAP de Kati. C’était le 11 septembre dernier dans l’enceinte de la cour de l’école fondamentale de Noumorila Kati.

Etaient présents à cette cérémonie Bouillé Diallo, 3ème adjoint au maire de Kati, Diakaridia Coulibaly, directeur de l’académie d’enseignement de Kati, Ousmane Amidou Diakité, directeur du centre d’animation pédagogique de Kati, Nancy Devine, directrice adjointe d’EDC (Education Development Center), Thelma Khelghati, directrice du projet USAID/Mali SIRA, M. Youssouf Haidara coordinateur des formations dans l’USAID/Mali SIRA, Aissata Cheick Sylla Doucouré chargée de communication du même projet, les autorités villageoises et l’ensemble des récipiendaires.

Chaque année, l’USAID/Mali SIRA forme des directeurs d’école et des enseignants de 1ère et 2ème années des centres d’animation pédagogique de ses zones d’intervention. Au total, 11.566 personnes bénéficieront des formations dont 3.978 directeurs d’écoles, 3.726 enseignants de 1ère année et 3.862 enseignants de 2ème année.

Pour le directeur de l’académie de Kati, Diakaridia Coulibaly, l’amélioration de la qualité de l’apprentissage de la lecture-écriture comme objectif phare du projet Mali SIRA est fondamentale pour toute connaissance académique. C’est la voie d’accès à la connaissance académique à travers l’approche équilibrée et mots décodables. Ousmane Amidou Diakité, directeur du centre d’animation pédagogique de Kati a salué l’initiative du projet SIRA qui contribue à mieux outiller les directeurs d’écoles et les enseignants dans l’éducation des enfants et surtout dans la promotion de l’apprentissage de la lecture-écriture dans les petites classes.

En prenant la parole, Nancy Devine, directrice adjointe d’EDC, a fait part de sa joie de participer à cette cérémonie. Elle a précisé  que sa présence et celle du directeur d’EDC au Mali, le mois de juin dernier, dénote tout l’intérêt qu’ils portent à la promotion de la lecture-écriture dans les petites classes. «Au siège d’EDC, nous espérons apprendre de votre expérience, car le défi d’améliorer l’apprentissage de la lecture-écriture se ressent dans plusieurs pays d’Afrique et même du monde entier », a-t-elle souligné. A en croire Amadou Traoré de l’USAID, le réinvestissement dans la formation est essentiel.

Cette année, l’USAID/Mali SIRA  a fait d’une pierre deux coups en remettant des diplômes à des enseignants méritants du Cap de Kati.  En collaboration avec le ministère de l’éducation nationale, le projet a reconnu le mérite de 100 enseignants performants qui se sont distingués à travers leurs compétences dans la mise en œuvre de l’approche et des stratégies introduites par SIRA pour améliorer l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture dans les petites classes. Ces 100 enseignants performants viennent de 40 CAP sur 56 des zones d’intervention du projet, dont 8 (3 femmes et 5 hommes) tenant une classe de 1ère année, 79 (27 femmes et 52 hommes) tenant une classe de 2ème année et 13 (5 femmes et 8 hommes) tenant une classe à double division. Les 25 premiers ont été primés au cours d’une cérémonie le 5 juillet 2018 à l’hôtel Radisson Blu de Bamako en présence du ministre de l’éducation nationale et de l’ambassadeur des USA au Mali.

Cette remise à Kati intervient après celle de Bamako. Les récipiendaires ont reçu chacun un lot composé d’un dictionnaire en Bamanakan, d’un pagne SIRA et d’un certificat de reconnaissance.

Au nom des récipiendaires, Toumani Diallo et Mme Cissé Assétou Doumbia ont salué cette initiative de SIRA et encouragé leurs collègues enseignants à renforcer la confiance en soi.

USAID/Mali SIRA est un projet de 5 ans qui vise à améliorer l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture des élèves de 1ère et 2ème années des écoles publiques et communautaires des régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou et du district de Bamako. Il est aussi chargé de renforcer les capacités des agents du MEN dans le domaine de l’appui à l’enseignement de la lecture-écriture dans les petites classes et de sensibiliser et responsabiliser les communautés dans le cadre de l’appui en faveur de la lecture-écriture.

Bourama Camara