Home ÉCONOMIE Le Danemark offre des possibilités aux jeunes du Mali

Le Danemark offre des possibilités aux jeunes du Mali

700

Le Danemark, à travers son ambassade au Mali, offre beaucoup de possibilités aux jeunes du Mali avec le Fonds d’appui aux Moteurs du Changement (Famoc).

Le lancement du premier appel à proposition du projet Famoc a eu lieu le 28 août dernier à l’hôtel Radisson Blu de Bamako au cours d’une cérémonie présidée par la première secrétaire de l’ambassade du Danemark au Mali, Mme Julie Hannibal en présence du chef du projet, Fréderic Kaboré.

Selon Julie Hannibal, le trajet du Famoc fut long et émaillé de grandes attentes. Elle s’est réjouie de procéder au lancement de ce premier appel à proposition. « La jeunesse est une priorité stratégique pour le Danemark, surtout dans le Sahel. Le Mali a une des populations les plus jeunes du monde et cela présente beaucoup de possibilités pour les jeunes eux-mêmes et pour le Mali. Mais, afin de déclencher ce potentiel, il faut que la jeunesse soit écoutée, qu’elle soit incluse dans la prise de décisions et qu’elle soit en position d’agir en tant que citoyen actif dans sa propre société », a déclaré la première secrétaire de l’ambassade. Pour elle, le Famoc cible la jeunesse qui constitue les moteurs de changement d’une société comme celle du Mali. « Le Famoc vise à appuyer la société civile nouvelle, novatrice et dynamique, notamment les jeunes. Il vise à encadrer leurs idées, leurs initiatives et leurs engagements de citoyenneté, de participation démocratique, de promotion des droits de l’homme et d’accès aux médias de paix », a détaillé Julie Hannibal.

Selon le chef de projet Frédéric Kaboré, l’objectif du FAMOC est de « promouvoir une société malienne plus pacifique, résiliente et respectueuse des droits humains».

Le Famoc aura deux effets directs. Premièrement, la société civile malienne et en particulier les organisations motrices de changement des jeunes et des médias jouent un rôle de premier plan dans la promotion de la citoyenneté, de la gouvernance inclusive, des droits humains et de la prévention contre l’extrémisme violent. Deuxièmement, la Commission Nationale des Droits de l’Homme opère conformément à son mandat et aux principes de Paris relatifs aux statuts et au fonctionnement des institutions nationales des Droits de l’Homme.

Les organisations bénéficiaires du FAMOC sont une structure, un groupement ou un individu  qui mène des activités ciblant les jeunes, une structure ou un groupement dont le bureau exécutif et ou le conseil d’administration est composé d’une forte proportion de jeunes. Des médias (écrit, audio, audio-visuel, en ligne) indépendants d’intérêt politique et religieux, répondant aux critères d’éligibilité peuvent bénéficier du financement du Famoc. Ainsi, tout individu ou structure, pour être bénéficiaire, doit être engagé dans la promotion de la  citoyenneté, de la gouvernance inclusive, des droits humains, et de la prévention contre l’extrémisme violent.

Doté d’un budget d’un milliard neuf cent soixante et un million FCFA sur 5 ans, le FAMOC fait partie du programme danois pour la coexistence pacifique, la consolidation de la paix et la réconciliation 2017-2022 dont la vision globale est de pouvoir contribuer à l’achèvement d’un Mali en paix. L’Ambassade du Danemark assure la gestion stratégique de ce fonds. La gestion quotidienne, technique et financière est assurée par le secrétariat et un gestionnaire.