Home ARTS ET CULTURE Anniversaire des pionniers du Mali : Que de chemin noble parcouru pour...

Anniversaire des pionniers du Mali : Que de chemin noble parcouru pour le civisme !

591

Les pionniers du Mali ont célébré leur 58ème anniversaire à la Maison des Jeunes du Mali sous le thème : ‘’Harmonisation de la montée des couleurs à l’école’’. C’était le samedi 21 avril 2018 sous la présidence du Secrétaire général du ministère de la jeunesse et de la construction citoyenne, Drissa Guindo, en présence de plusieurs partenaires. Cet anniversaire a été mis à profit pour consacrer des hommes qui se sont donnés à fond durant des années pour le combat de la citoyenneté.

 

Cet anniversaire, bien que placé sous le signe de l’harmonisation de la montée des couleurs dans les écoles, a été aussi une occasion de faire l’état des lieux et le diagnostic sans complaisance, du mouvement pionnier. Le thème choisi est révélateur car, la montée des couleurs dans les établissements et autres services de l’administration et le port des insignes du pays se font sous différentes formes. Les pionniers se battent pour trouver une uniformisation à différents niveaux.

Le commissaire des pionniers, Tidiani Coulibaly Neker, a expliqué les engagements en cours pour l’harmonisation de la montée des couleurs.

Pour le Secrétaire général du ministère de la jeunesse et de la construction citoyenne, la thématique est d’actualité car, nous constatons aujourd’hui avec beaucoup de regret, que cette pratique à haute portée citoyenne, est différemment exécutée selon les établissements, les services et les responsables. « La réflexion doit s’étendre d’ailleurs sur la façon du port des autres insignes et emblèmes de la République afin d’éviter toute interprétation contraire et toute polémique à ce niveau », a-t-il défendu.

Au-delà des débats sur le thème central, ajoute-t-il, d’autres sujets doivent être aussi débattus, notamment l’état de la mise en œuvre des recommandations issues du conseil ordinaire tenu en 2017 au camp national de la jeunesse de Soufouroulaye. Il a rassuré les pionniers de la disponibilité du ministère de la jeunesse et de la construction citoyenne à les soutenir dans leur combat noble qui s’inscrit dans le cadre du civisme. « La construction et l’équipement du palais des pionniers en sont une parfaite illustration. En cette année 2018, le département s’attèlera à élaborer et à faire adopter les textes de création et de fonctionnement », conclut-il.

Drissa Togola