Home ENVIRONNEMENT Le collectif des femmes de Medina-coura lancé

Le collectif des femmes de Medina-coura lancé

545

Pour restaurer les valeurs d’antan de leur quartier, Medina-coura, dans la Commune II du District de Bamako, les femmes ont créé un collectif dirigé par Mme Diaby Macoro Camara. Le lancement dudit collectif a eu lieu le 31 janvier 2018 au jardin d’enfants de Medina-coura à la faveur d’un point de presse.

Composé de femmes natives de Medina-coura ainsi que d’épouses  résidant dans d’autres quartiers du district de Bamako, ce collectif de statut apolitique a un seul mot d’ordre : restaurer toutes les valeurs socioculturelles du quartier. Il s’agit principalement de faire en sorte que ce quartier populaire de Bamako redevienne non seulement un quartier d’émérites filles et fils de par leur éducation mais aussi un quartier chic et coquet de par sa propreté et son développement.

Pour gagner ce pari, de braves dames travaillent d’arrache-pied à créer des vraies actions de développement local. Il s’agit de Mme Diaby Macoro Camara, Mme Touré Djénéba Sissoko et Mme Djilla Aïssata Diallo.

«On ne peut compter le nombre de hautes personnalités natives de ce quartier du bout des doigts. Les femmes que nous sommes, manifestent de la peine à concevoir la dégringolade subie par notre quartier natal. Cette démarche nous a permis très vite de faire remonter en surface les forces et les faiblesses de Medina-coura dans divers domaines et de poser des nouveaux jalons propices au développement de notre quartier auquel nous restons viscéralement attachées »,a déclaré Mme Touré Djénéba Sissoko.

Quant à la présidente du collectif, Mme Diaby Macoro Camara, elle a invité l’ensemble des femmes de Medina-coura à accompagner le collectif pour l’amélioration du cadre de vie des habitants et de leur quartier. « C’est ainsi que nous, femmes du collectif, demandons le déplacement du dépôt de transit d’ordures qui se trouve en face du Stade Omnisports. Il est inadmissible que les alentours de ce lieu qui porte le nom d’une illustre personnalité soient aussi sales », a-t-elle déclaré.

Pour le démarrage des travaux du collectif, le Député de la Commune II, l’Honorable Hadi Niangadou, a remis un camion et la somme de 7 millions de francs CFA à la Commission assainissement.

Ousmane Ballo