Home ÉCONOMIE 3ème Edition de la Journée Promotionnelle du Genre (JPG 2017) : l’employabilité...

3ème Edition de la Journée Promotionnelle du Genre (JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles

281

La Cellule Genre dont la mission est la mise en œuvre de la politique de promotion du Genre, de l’égalité et de l’équité au sein du Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle a organisé ce jeudi 14 décembre 2017, à l’immeuble de la CGECI (Confédération générale des entreprises de Côte-d’Ivoire), à Abidjan, la 3ème édition de la Journée Promotionnelle du Genre (JPG) avec pour thème : « Booster le potentiel des filles des filières industrielles pour une meilleure employabilité ».

La cérémonie d’ouverture de cette 3ème édition a été marquée par la présence de Mme Traoré Mariame représentant le Secrétaire d’Etat Mamadou Touré qui avait à ses côtés Mme Katherine Brucker, chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, de Mme Mariam Fétigue Koulibaly, conseillère économique et sociale , représentant le Ministre Charles Koffi DIBY et de Mme Tanoh Florence , Secrétaire Exécutive de la Cellule Genre initiatrice de l’évènement . Aux dires de Mme Tanoh Florence, l’enjeu majeur de ces Journées que la Cellule organise depuis trois ans, consiste à améliorer la faible représentativité des filles dans filières industrielles qui comportent des niches d’emplois durables. Car les statistiques démontrent que seulement 18,7% d’entre elles fréquentent les filières industrielles. Aussi celle de cette année concourt-elle d’une part à sensibiliser les jeunes filles sur les carrières industrielles, les possibilités d’emplois qu’offrent leurs formations, et d’autre part à donner l’occasion aux partenaires des secteurs publics et privés de présenter les opportunités d’insertion professionnelle en vue d’une employabilité durable des filles. Une initiative saluée par Mme Traoré Mariame qui a, au nom du Secrétaire d’Etat, félicité la Cellule Genre et souhaité que tous les acteurs du système s’impliquent afin d’offrir à ces filles douées ces opportunités susceptibles d’encourager d’autres à leur emboiter le pas. Cette journée a également été marquée par des panels animés par des experts à savoir, « le défi du coaching dans l’enseignement technique et la formation professionnelle, les minutes d’opportunités pour les filles des filières industrielles et paroles de filles, paroles de futures industrielles ». Ces communications faites à l’endroit des filles ont porté sur la psychologie de la réussite.

Source : Abidjan.net