Home POLITIQUE Le ministre nigérian de la Femme menace de démissionner si le Président...

Le ministre nigérian de la Femme menace de démissionner si le Président Buhari se représente aux élections

627

Aisha Jummai Al-Hassan, ministre nigériane des Affaires féminines, a confirmé au service de la BBC Hausa le 6 septembre, l’authenticité d’une vidéo en ligne portant sur son soutien exprimé à l’ancien Vice-président, Atiku Abubakar, pour l’élection présidentielle de 2019.

Elle a également déclaré à la BBC qu’elle démissionnerait si le président Muhamadu Buhari décidait de se présenter aux élections de 2019.

Dans l’entretien avec le service de la BBC Hausa, le ministre de la Femme a déclaré : « Atiku est mon parrain, avant même la politique et en plus, Baba Buhari ne nous a pas dit qu’il allait se présenter en 2019 ».

« Permettez-moi de vous dire aujourd’hui que si Baba (Buhari) déclarait qu’il allait faire valoir sa candidature aux élections de 2019, je le jure sur Allah, j’irais le supplier à genoux et lui dire que : ‘Baba, je suis reconnaissante pour l’opportunité que vous m’avez donnée de servir dans votre gouvernement en tant que ministre, mais Baba, tout comme vous le savez, je ne soutiendrai que Atiku parce qu’il est mon parrain, si jamais il se présentait » a-t-elle déclaré à la BBC.

“Si à cause de ce que j’ai dit, je suis limogée, cela ne me dérangerait pas parce que je crois en Allah, et je crois que le temps qu’il m’a accordé à ce poste s’est écoulé”, a-t-elle ajouté.

La controverse a commencé par une vidéo mise en ligne montrant le Ministre de la Femme à la tête d’une délégation lors d’une visite à l’ancien Vice-président, Atiku, à Yola, à l’occasion de la fête de l’Eid.

Dans la vidéo, on entend Mme Al Hassan dire en haoussa : “Votre Excellence, notre père et notre président, par la grâce de Dieu, 2019 arrive. Mais avant, votre peuple, vos partisans pour la vie, les gens de l’Etat de Taraba sont là pour vous rendre hommage et vous saluer à l’occasion de Sallah et pour tout ce qu’Allah a fait pour vous parce qu’Allah a élevé votre statut. “

Sa confirmation de la véracité de la vidéo a choqué le paysage politique à Abuja, mais le parti présidentiel et ses alliés ne se sont pas exprimés sur la question. La présidence n’a pas formulé une réponse sur les commentaires du Ministre, alors que l’APC (le parti au pouvoir) a déclaré que son directoire se réunirait pour décider d’une conduite à tenir.

Cependant, le porte-parole de l’opposition PDP, Dayo Adeyeye, a déclaré que ces commentaires sont un indicateur que le gouvernement du président Buhari  « a lamentablement échoué», ajoutant que « c’est un vote de non-confiance par un membre de ce gouvernement».

Connue sous le nom de Mama Taraba, Aisha Jummai Al-Hassan a été nommée ministre de la Femme du Nigéria en 2015 dans le gouvernement du président Muhammadu Buhari. Elle était auparavant Sénatrice du Parti Démocrate Populaire (PDP), représentant la circonscription de Taraba Nord à Taraba.

Plus tard, elle a rejoint le parti du Congrès progressiste (APC) de l’opposition de l’époque et est devenue candidate au gouvernorat de l’État de Taraba pour les élections générales de 2015. Elle a été battue lors  des élections tenues le 25 avril 2015, mais le 7 novembre 2015, le tribunal est revenu sur l’élection du gouverneur de Taraba, Darius Ishaku, et a déclaré Aisha gouverneur. Cette décision a été contestée par la Cour d’Appel et la Cour Suprême du Nigéria.

Atiku Abubakar  était Vice-président du Nigeria de 1999 à 2007 sous le président Olusegun Obasanjo au sein de la plate-forme du Parti démocrate populaire (PDP). En 2014, Atiku a quitté le Parti démocrate populaire pour  le Congrès All Progressives, actuellement au pouvoir.

Photo : Aisha Jummai Al-Hassan a été nommée ministre des Affaires féminines du Nigéria
Photo : Président Buhari et Atiku Abubakar