Home ENVIRONNEMENT Nigeria : l’Etat de Benue craint l’augmentation des inondations en septembre

Nigeria : l’Etat de Benue craint l’augmentation des inondations en septembre

373
Photo : Inondations de l'État de Benue

Suite aux inondations causées par les fortes pluies dans l’État de Benue, au Nigeria du 28 au 31 août 2017, le Réseau d’ONG de Benue (BENGONET) et l’équipe d’intervention d’urgence ont appelé les volontaires à participer à l’évaluation rapide en cours des impacts des inondations à Makurdi, la capitale de l’État, son environnement immédiat et d’autres LGA affectés dans l’État.

La pluie de 4 jours consécutifs, couplée à un système de drainage fracturé, a contribué aux fortes inondations. Il existe également des rapports non confirmés selon lesquels le barrage de Lagdo s’est rompu et  l’eau a été rejetée dans le fleuve. Le deuxième plus grand fleuve du Nigéria, le Fleuve Benue, traverse entièrement l’État.

Toutes les 21 régions du gouvernement local de l’État ont été touchées en faisant plus de 100 000 000 sans abri.

Kate Ijogi, victime d’inondations récentes, est retournée chez elle, mais craint qu’elle ne puisse vivre longtemps dans sa maison à cause de l’annonce par l’Autorité nationale de gestion de l’environnement (NEMA) d’une augmentation des pluies en septembre par rapport à août.

Mme Ijogi, résidente de Nyinma Quarters dans Makurdi, la capitale de l’État, a vécu dans la région un an seulement, mais ses voisins qui ont vécu dans la région depuis plus de 10 ans racontent que c’est une première.

Photo : Une rue inondée dans les quartiers de Nyiman

Le jeudi 28 août, affirme-t-elle, l’eau s’était légèrement infiltrée dans sa maison et elle a appelé un maçon pour cimenter une partie de sa clôture où l’eau de pluie pénétrait. Mais, vers 2 heures du matin, de fortes pluies ont commencé et, en un laps de temps, les eaux s’étaient levées jusqu’au niveau de ses fenêtres. Elle a rapidement pris ses documents qui étaient posés sur une armoire et a couru dans une concession voisine avec ses enfants. Là aussi, la situation était pareille et ils ont dû fuir le quartier avec plusieurs autres habitants. Même les voitures étaient submergées d’eau.”La situation était terrible et effrayante, car certains de mes voisins utilisaient des canots pour entrer dans leurs maisons, et les meubles et voitures nageaient dans l’eau. Je remercie Dieu qu’aucune vie n’a été perdue et je prie que cela ne reproduise plus “, a-t-elle déclaré.

Les victimes des inondations, sans abri, sont actuellement hébergées dans les camps de personnes déplacées internes (IDP) et sur le marché international de Makurdi.

Photo : Le gouverneur Samuel Ortom de l’État de Benue avec certaines victimes des inondations

Le gouverneur de l’État de Benue, Samuel Ortom, a appelé les personnes vivant dans les zones propices aux inondations et au niveau des passages d’eau à déménager dans des endroits plus sûrs.
Lors d’une visite aux victimes des inondations de Makurdi, le gouverneur Ortom a distribué du matériel de secours aux personnes déplacées et exhorté les responsables du programme de lutte contre les inondations à assurer une répartition équitable des produits fournis par l’Agence nationale de gestion des urgences.

Le gouverneur a apprécié l’intervention rapide du président Muhammadu Buhari et de l’armée de l’air nigériane pour le déploiement d’une mission médicale en réponse aux besoins sanitaires des personnes déplacées. Il a également remercié les médias pour le rôle qu’ils ont joué pendant la catastrophe.

Veronica Ogbole /Nigeria