Home ARCHIVES_FR Bénin : La fondation AHR en croisade contre les décès infantiles pour...

Bénin : La fondation AHR en croisade contre les décès infantiles pour défaut de sang

352

La Fondation Assistance and Human Right (AHR) va en guerre contre la mortalité infantile faute du liquide sanguin. C’est le sens donné à la campagne ‘‘Zéro décès d’enfant pour défaut de sang’’ dont le président de AHR Foundation, a procédé au lancement officiel ce samedi 12 août 2017 au CEG Atrokpocodji dans la commune d’Abomey Calavi. Ce lundi, Nathanaël Koty a remis un bon de 150 poches de sang à la pédiatrie du CNHU de Cotonou.

Les conséquences de l’indisponibilité du sang dans les formations sanitaires sont connues de tous. Au nombre de celles-ci, figure en bonne place la mortalité infantile. Les statistiques alarmantes dans les hôpitaux et centres de santé renseignent sur l’ampleur de cet état de chose et il y a urgence d’agir.

C’est ce qu’a compris la fondation AHR qui s’est engagée dans une guerre contre les décès d’enfants faute de sang. En procédant au lancement de la campagne ‘‘Zéro décès d’enfant pour défaut de sang’’ le président Nathanaël Koty a précisé que sa fondation est ancrée dans le social. D’où cette initiative qui vise à doter les services de transfusion sanguine du liquide précieux qu’est le sang. L’objectif de la campagne est de mobiliser 10.000 poches de sang qui seront mises à la disposition des services de transfusion sanguine. Elle va se dérouler du 1er au 31 août 2017 dans cinq grandes villes du Bénin à savoir Cotonou, Abomey, Porto-Novo, Parakou et Djougou.
Au CEG Atrokpocodji, lieu de lancement 107 poches de sang ont été collectés. 48 heures après, le président de AHR Nathanaël Koty est allé remettre 150 poches de sang et 50 groupages sanguin à la pédiatrie du Centre National Hospitalier National CNHU Hubert Maga de Cotonou.

Un bon reçu avec grande joie par le chef service Professeur Mohamed RAHIMY selon qui la fondation AHR a vu juste et la période est bien choisie car c’est par ces temps que la demande en produit sanguin est forte. Nathanaël Koty va exhorter les populations à faire le déplacement des formations sanitaires pour donner une partie de leur sang afin de sauver la vie des enfants qui croupissent sur les lits des pédiatries.

Source :Les pharaons