Home ARCHIVES_FR Un Projet de 121 millions de dollars US pour lutter contre le...

Un Projet de 121 millions de dollars US pour lutter contre le Paludisme et les Maladies Tropicales Négligées au Sahel

308

Dans le cadre de l’exécution du Projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel, le Secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique,Dr Bakary Diarra, a présidé la réunion du comité de pilotage régional organisé par l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé OOAS. Etaient présents à ces deux jours d’atelier, Dr Xavier Crespin,Directeur général de l’OOAS, les membres du comité de pilotage régional du Burkina Faso, du Niger, du Mali et l’ensemble des partenaires techniques et financiers. C’était les 23 et 24 juillet derniers à l’hôtel Laïco El Farouk de Bamako.

Financé par la Banque mondiale à hauteur de 121millions de dollars US pour une durée de 4 ans, soit environ 37 millions de dollars pour chaque pays, le projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel a pour objectif d’accroitre l’accès et l’utilisation des services à base communautaire harmonisés pour la prévention et le traitement du paludisme et de certaines maladies tropicales négligées dans les zones transfrontalières des pays bénéficiaires.

Ce projet comporte également des interventions nationales qui sont mises en œuvre par pays et une dimension régionale de coordination et de mise en œuvre des activités régionales, sous la responsabilité de  l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS).

L’idée maîtresse de cette initiative est d’alléger le fardeau énorme du paludisme et des maladies tropicales négligées et de contribuer à la réduction de la pauvreté, à l’augmentation de la productivité et à l’amélioration de la qualité de vie des populations touchées.

Pendant deux jours d’échange et de discussion sur les  activités du projet, les participants ont évalué la mise en œuvre des recommandations de la dernière réunion tenue à Ouagadougou les 17 et 18 novembre 2016, apprécié l’état d’avancement de la mise en œuvre du projet au premier semestre 2017,échangé sur les principales recommandations de la dernière mission d’appui de la Banque mondiale dans les pays et enfin, échangé sur les niveaux atteints par les indicateurs du cadre des résultats.

Le Directeur général de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS),Dr Xavier Crespin,dira que ce projet a réussi pour sa première année de mise en œuvre, à obtenir des résultats encourageants, dans la mesure où, en dépit des difficultés rencontrées, environ 70% des activités programmées en 2016 ont été réalisées et le niveau de performance des indicateurs est satisfaisantgrâce au concours  de l’ensemble des acteurs.

Il a réaffirmé la disponibilité et l’engagement de l’OOAS pour soutenir les efforts des pays dans l’atteinte des objectifs du projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées.

Quant au Dr Bakary Diarra,il dira que toutes les pistes doivent être explorées pour obtenir l’adhésion de tous les acteurs impliqués dans la lutte contre le paludisme et maladies tropicales négligées.

Bourama Camara

Source : Le Challenger