Home ARCHIVES_FR Niger : Les ministres africains du Commerce examinent les options de...

Niger : Les ministres africains du Commerce examinent les options de mise en œuvre de la ZLEC

419

La troisième réunion des ministres africains en charge du commerce s’est tenue du 15 au 16juin 2017 dans la salle du palais des congrès sous la présidence du Président de la République du Niger, SE Mahamadou Issoufou, en charge de l’installation de la zone de libre-échange continental (ZLEC).

Cette réunion avait pour objectif d’examiner les options de mise en œuvre de la ZLEC et d’entériner les documents devant permettre aux ministres en charge du commerce des pays africains de se prononcer sur la réalisation des options pour les modalités de la zone libre d’échange continentale, sur la libéralisation tarifaire et les négociations sur le commerce des services ; les travaux en cours sur le projet de protocole, les annexes et les appendices de la zone de libre-échange continental (ZLEC) ainsi que les rapports de la 2ème réunion des groupes de travail techniques (GTT) de la ZLEC.

La réunion s’est également attelée à la préparation de la 3ème réunion des ministres africains du commerce des 54 pays. Cette 3ème réunion du Niamey a enregistré la participation de 17 ministres en charge du Commerce.

La mise en place de la zone de libre-échange continental devrait avoir des avantages substantiels et généralisés sur le long terme et des retombées dans de nombreux domaines perdus de vue dans les exercices de modélisation, notamment les domaines concernant la facilitation du commerce des produits de sécurité alimentaires, le renforcement de la stabilité des pays fragilisés, la création d’un meilleur accès des entreprises aux intrants et biens intermédiaires et à la réduction du coût de l’innovation.

Le commissaire de l’Union Africaine en charge du Commerce et de l’Industrie, l’Ambassadeur Albert M. Muchanga, a mis en exergue les résultats clés attendus de la réunion ministérielle qui, selon lui porteront sur les modalités de négociation tarifaire de la ZLEC et les modalités de négociation du commerce des services de la ZLEC.

Le Président de la République du Niger, en ouvrant les travaux de cette 3ème réunion des ministres africains du commerce, a réitéré son engagement à exécuter avec diligence cette lourde tâche que le Président  en exercice de l’Union Africaine, le Pr Alpha Condé, lui a confiée au nom de ses pairs. Cela lui donne l’occasion de suivre de près les progrès des ministres  dans le cadre de l’élaboration du texte de protocole portant création de la zone de libre-échange continental d’ici le mois de décembre de cette année 2017, un délai fixé par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine.

Les négociations à proprement parlées pour la mise en place d’une zone de libre-échange continental ont commencé en février 2016 suite à la création du forum de négociation de la zone de libre-échange continental (FN-ZLEC).

La majorité des Etats membres de l’Union Africaine sont des pays sous-développés. C’est pour cette raison que nous devons prendre une bonne approche dans la conception des règles simples, pratiques et crédibles qui vont non seulement stimuler le commerce intra-africain, mais aussi tenir compte du statut économique des Etats membres, rappelle le Président de la République du Niger.

Kadiatou Thierno Diallo / Niamey