Home POLITIQUE Le Ghana et le Mali s’engagent à renforcer les liens

Le Ghana et le Mali s’engagent à renforcer les liens

441

Les Présidents du Ghana et du Mali, Nana Addo Dankwa  Akufo-Addo et Ibrahim Boubacar Keïta se sont engagés à œuvrer pour renforcer les liens de coopération qui existent entre les deux pays et ont affirmé leur volonté de renforcer la coopération dans les domaines du commerce, de l’agriculture, de la sécurité et de l’intégration ouest-africaine.

Dans un communiqué commun publié à la fin d’une journée de visite de travail au Mali effectué par le Président Akufo-Addo, le dimanche 28 mai, les deux chefs d’État se sont dits satisfaits de l’état actuel des relations entre les deux pays. Ils ont également réaffirmé leur attachement à la mise en œuvre des protocoles de la CEDEAO sur la libre circulation des biens et des personnes afin d’exploiter les avantages économiques et commerciaux correspondants pour les deux peuples.

En ce qui concerne l’agriculture et la lutte contre le trafic des produits agrochimiques, les deux pays ont accepté de mettre en place des mesures pour empêcher le mouvement illégal des produits agro-chimiques du Ghana vers le Mali, ainsi que des mesures visant à diversifier l’agriculture dans le deux pays. “Pour aborder efficacement la question des activités illégales aux frontières, notamment la corruption et le racket”, un cadre d’échange et de partage des informations sur la lutte contre le terrorisme, les vols violents et le crime organisé sera également mis en place.

Le Président Akufo-Addo a souligné l’engagement fondamental du Ghana à établir une relation étroite avec les populations de la République du Mali. Il a également assuré le président Ibrahim Boubacar Keïta que le peuple Malien “a un ami fort et fidèle en Nana Akufo-Addo et son gouvernement” pour la lutte contre le terrorisme. Il a en outre réitéré l’engagement du Ghana envers le Mali.

Le voyage du Président Akufo-Addo au Mali fait partie d’une visite dans la région de la CEDEAO qui a commencée avec les trois pays frontaliers du Ghana : Togo, Burkina Faso et Côte d’Ivoire.

Il a également effectué des visites du travail en Gambie, en Guinée, au Sénégal, au Cap-Vert, en Sierra Leone et au Libéria et se rendra plus tard au Nigeria et au Bénin.

La tournée est en droite ligne de la volonté du Président Akuffo-Addo de renforcer les liens entre le Ghana et les pays de la région de la CEDEAO. Au cours de la tournée, il a insisté auprès de ses homologues sur la nécessité de renforcer le bloc régional et donner un sens réel aux protocoles de la CEDEAO sur la libre circulation des marchandises et des personnes en favorisant les frontières ouvertes dans la Communauté.  “L’ouverture de nos frontières donnera un sens réel aux protocoles de la CEDEAO sur la libre circulation des marchandises et des personnes et stimulera les progrès et la prospérité pour nos peuples“, a-t-il déclaré.

Le Président ghanéen s’est également engagé à renforcer les liens entre le Ghana et les pays de la région. Il a insisté sur la ratification de certains accords bilatéraux entre le Ghana et certains pays visités.