Home POLITIQUE Nigéria : Journée de la démocratie : Osinbajo détaille la nouvelle orientation

Nigéria : Journée de la démocratie : Osinbajo détaille la nouvelle orientation

449

Dans un discours public marquant la journée de la démocratie de cette année et le deuxième anniversaire du mandat du Président Buhari, Yemi Osinbajo, le président par intérim du Nigeria, a déclaré le lundi 29 mai que le gouvernement travaillerait et offrirait les incitations nécessaires au secteur privé et créerait un environnement propice à l’investissement et aux affaires.

Il a énuméré les nouveaux domaines d’action du Nigéria au cours des deux prochaines années qui sont l’agriculture et la sécurité alimentaire, l’énergie (l’électricité et le pétrole), l’industrialisation et les infrastructures de transport.

La vision du pays est de cultiver “ce qu’il mange et produit ce qu’il consomme. Un pays qui ne doit plus importer de produits pétroliers et développer un secteur pétrochimique lucratif. C’est très important pour un pays dont la fortune n’est pas liée au prix d’un baril de brut, mais au talent et à l’énergie de ses populations, jeunes et vieux, hommes et femmes qui investissent dans divers domaines de l’économie,” a-t-il dit.

Yemi  Osinbajo a déclaré que les citoyens nigérians méritent un pays qui fonctionne, “pas seulement pour les plus riches mais pour tous. Et notre promesse est que nous arriverons, avec votre soutien et votre coopération, à prendre toutes les mesures nécessaires pour créer ce pays de nos rêves.”

Le président intérimaire a déclaré que le pays ne succombera pas à la tentation de prendre des raccourcis qui compliquent finalement le voyage. “Nous ne nous sommes pas retrouvés en crise du jour au lendemain et nous ne nous attendons pas à des solutions de nuit à nos défis”, a-t-il ajouté.

Demandant la coopération et le soutien continus du peuple pour permettre au gouvernement de réaliser toutes ses ambitions pour le Nigeria, il a déclaré : “Nous sommes témoins de l’intensité toujours croissante de la lumière au bout du tunnel. Je crois fermement que nous avons mis la phase la plus difficile derrière nous. ”

Yemi Osinbajo a déclaré que le gouvernement commémore le deuxième anniversaire de son administration avec confiance et optimisme. À l’aide d’une phrase du président Muhammadu  Buhari, actuellement au Royaume-Uni en congé médical, il a déclaré : «L’ancien Nigeria disparaît lentement mais sûrement et une nouvelle ère avance.» Il a également salué tous les nigérians de la part du président Muhammadu  Buhari et a demandé leurs  prières pour la restauration de la pleine santé du président Buhari.

Le vice-président intérimaire a rappelé aux Nigérians que, lors de sa prise de fonction, l’administration Buhari avait décrit la Sécurité, la corruption et l’économie comme des domaines d’intervention immédiate.

La Sécurité

Il a ajouté que pour lutter contre Boko  Haram dans le nord-est, le nouveau leadership a renouvelé la «confiance de nos galants militaires et des relations dégradées avec nos voisins, le Tchad, le Cameroun et le Niger, sans lesquels la guerre contre le terrorisme aurait été extrêmement difficile à gagner.”

Au cours des deux dernières années, près d’un million de personnes déplacées sont rentrées chez elles ; 106 filles de Chibok ont retrouvé leur liberté et des milliers d’autres captifs ont également été libérés.

Le président par intérim a déclaré que la nouvelle vision de l’administration pour le Delta du Niger est un plan global de paix, de sécurité et de développement qui garantira que les gens bénéficient pleinement de la richesse de la région.

La Corruption

Le Président par intérim a également déclaré que la richesse de beaucoup ne sera plus volée ou réservée à quelques-uns. “Le gouvernement construira une nation dépourvue d’impunité et de corruption dans les secteurs public ou privé. La corruption ne sera plus une pratique d’exploitation standard “, at-il ajouté.

Le président par intérim a déclaré que l’administration Buhari ne cédera pas dans la lutte contre la corruption ou ses efforts pour appréhender et traduire les suspects de corruption en justice. “Nous renforcerons les équipes de poursuite et une partie des réformes judiciaires attendues est de consacrer des tribunaux spécifiques au procès des affaires de corruption”, a-t-il ajouté.

En ce qui concerne l’institutionnalisation des garanties et des dissuasions “nous avons élargi la couverture du Compte unique du Trésor (TSA), introduit des systèmes de comptabilité et de budgétisation plus efficaces dans l’ensemble du gouvernement fédéral et lancé une politique de dénonciation extrêmement réussie”.

L’Économie

En admettant que l’économie s’est révélée le plus grand défi de l’administration, le président par intérim a exprimé sa préoccupation initiale au sujet de l’impact des difficultés économiques sur les nigérians.

Il a déclaré que les Nigérians avaient dû faire de nombreux sacrifices pour tenir compte des interventions à court et à long termes du Gouvernement visant à «reconstruire une économie qui ne dépend plus du prix du pétrole brut».

“L’Unité de l’efficacité du ministère fédéral des Finances a réussi à brancher des fuites de milliards de naira au cours des deux dernières années. Nous avons pris très au sérieux notre promesse d’épargner et d’investir pour l’avenir, même dans le contexte de nos défis de revenus et nous avons ajouté, au cours des deux dernières années, US$ 500 millions à notre Fonds de patrimoine souverain et US$87 millions au compte en excès de brut,” il ajouta.

En citant le programme d’investissement social et son élément d’alimentation scolaire à domicile qui nourrit maintenant plus d’un million d’élèves du primaire dans sept États, il ajoute que deux millions d’autres enfants en bénéficieront d’ici la fin de l’année.

Il a déclaré N-Power, une initiative visant 200 000 diplômés au chômage, le micro crédit à un million d’artisans, commerçants ambulants hommes et femmes, des transferts de fonds conditionnels pour atteindre un million des ménages les plus pauvres et les plus vulnérables ont tous commencé.

D’autres aspects du discours du président par intérim Osinbajo ont porté sur les projets agricoles et routiers à travers le pays, y compris la première phase du système ferroviaire de transit de masse d’Abuja; l’Initiative d’engrais présidentiel; le Plan de relance économique et de croissance (ERGP) 2017-2020; le développement national des hubs technologiques; le Programme de rétablissement du secteur de l’énergie lancé en mars 2017; le Fonds de développement des minéraux solides; Le déploiement des parcs industriels et des zones économiques spéciales (ZES) et le lancement du Fonds pour la Famille (un programme de logement social).

Veronica Ogbole/Nigeria

Photo: Yemi   Osinbajo, le président par intérim du Nigeria s’adressant à la nation