Home POLITIQUE Gambie : “Tout le système doit être révisé parce qu’il est pollué,”...

Gambie : “Tout le système doit être révisé parce qu’il est pollué,” Président Adama Barrow

398
????????????????????????????????????????????????????????

S’exprimant devant une mission de recherche commune composée de fonctionnaires de la CEDEAO, de l’UE, de l’UA et de l’ONU, le Président gambien, Adama Barrow, a déclaré que “tout le système doit être révisé parce qu’il est pollué”.

Le Président Barrow a déclaré que la mission conjointe a montré l’effort de collaboration de la communauté internationale pour soutenir la Gambie et a démontré une croyance dans la mission de son gouvernement. Outre les réformes de la sécurité, le gouvernement de la Gambie avait besoin d’un soutien budgétaire pour entreprendre d’autres réformes dans les domaines de la justice, des soins de santé, de l’agriculture et des industries, selon Adama Barrow. Pour lui, «Sans énergie fiable, abordable et accessible, nous ne pouvons pas nous développer en tant que nation».

En appelant à la discipline financière à tous les niveaux, le Président Barrow a informé l’équipe des exercices d’audit financier en cours au niveau de son cabinet, qui ont révélé que les fonds publics étaient destinés à des comptes personnels. Il a découvert que 105 comptes bancaires du gouvernement appartiennent à des fonctionnaires individuels.

Lors du briefing du président Adama Barrow sur la mission d’évaluation, le chef de l’équipe Pierre Buyoya, ancien président du Burundi, a déclaré que la visite est une réponse à la demande d’assistance « du gouvernement de la Gambie dans le dialogue national, la réforme du secteur de la sécurité et les réformes économiques. » M. Buyoya a déclaré que l’équipe conjointe de réforme de la sécurité accompagnerait le gouvernement, car ils « savaient que la sécurité est une question délicate et que les espoirs sont très élevés ».

À la fin de la mission, une proposition sera présentée au gouvernement avec des recommandations. L’ambassadeur de l’UE en Gambie, Atilla Lajos, a déclaré que la mission d’enquête fournirait un cadre pour la réorganisation et la restructuration dans le cadre d’un plus grand plan directeur pour le développement du pays.