Home SOCIÉTÉ Nigéria: le gouvernement de l’État de Kano soutient les médias et les...

Nigéria: le gouvernement de l’État de Kano soutient les médias et les femmes

419
????????????????????????????????????????????????????????

Le Commissaire à l’information de Kano, Mohammed Garba, a déclaré que le gouvernement de l’État continuera à soutenir le développement des médias et des femmes dans l’État. A l’ouverture d’un atelier d’une journée sur les rapports sexospécifiques et une réunion ouverte aux femmes journalistes de Kano le 2 mai, Mohammed Garba a révélé que sur 500 jeunes devant bénéficier du programme d’autonomisation du gouvernement, 250 seront des femmes.Aux dires du Commissaire Garba, en initiant les projets relatifs aux femmes, le gouvernement de l’État a également entrepris de former 1009 accoucheuses traditionnelles ; 30 femmes sur l’insémination artificielle pour l’élevage du bétail en Turquie et contribué à la formation de 50 femmes réparatrices automobiles chez Peugeot Automobiles, Kaduna. Il a ajouté que le gouvernement de l’État a fourni à ces femmes un logement, un moyen de transport et une sécurité pour les protéger pendant la formation. Mohamed Garba a également déclaré que le gouvernement de l’État a l’intention d’employer automatiquement les femmes détenant un certificat national d’éducation (NCE).Tout en mettant l’accent sur les bonnes dispositions du Gouverneur Abdullahi Ganduje en faveur des femmes et des médias, il a annoncé son intention de soutenir le Syndicat des journalistes du Nigéria (NUJ)  dans l’organisation de sa prochaine conférence prévue au cours de l’année et a rappelé que l’État a déjà soutenu la conférence des délégués de la radio, du théâtre et des artisans (RATTAW) cette année.

Il ajoute que les gouvernements des États envisagent de soutenir les activités génératrices de revenus du Syndicat des Journalistes du Nigéria (NUJ) et encourage alors l’Association des femmes journalistes du Nigéria (NAWOJ) à créer des bureaux au sein de la maison du Syndicat. Mohammed Garba, ancien président de la NUJ, de l’Association des journalistes de l’Afrique de l’Ouest (WAJA) et de la Fédération des journalistes africains (FAJ) a annoncé la réouverture, après 4 ans, du journal d’État, The Triumph dans le but d’inculquer davantage la culture de la lecture dans l’Etat. 500 000 millions de Naira destinés à la rénovation du bâtiment de The Triumph et 80 millions de Naira comme frais de démarrage pendant 1 an, ont été approuvés.

En mettant l’accent sur les bonnes relations qui existent entre le gouvernement et les journalistes, il a félicité la décision de NAWOJ d’accueillir le présent atelier et la réunion zonale à Kano.

Ifeyinwa Omowole, la présidente de NAWOJ, a déclaré que l’atelier était parrainé par l’Union norvégienne des journalistes dans le cadre d’un projet de formation qui a débuté en 2014, le «Women Report Women Project», qui vise les femmes journalistes en Afrique de l’Ouest. Plus de 200 journalistes ont été formés sur des rapports sexospécifiques dans 10 États du Nigeria. L’objectif principal de la formation était d’accroître la connaissance des femmes journalistes sur les questions de genre. Elle a demandé aux journalistes de toujours faire ressortir les questions de genre pour permettre au gouvernement de mieux se concentrer sur les problèmes de développement et de sécurité. 35 femmes journalistes de 7 États ont bénéficié de la formation.

Veronica Ogbole / Nigeria