Home SOCIÉTÉ Kaduna / Nigéria: Les participantes au sommet sur l’autonomisation de la femme...

Kaduna / Nigéria: Les participantes au sommet sur l’autonomisation de la femme forment des groupes de travail

407
????????????????????????????????????????????????????????

Le deuxième Sommet sur l’autonomisation des femmes a pris fin ce jeudi 11 mai à Kaduna, dans le centre-nord du Nigeria, avec la formation de 8 groupes de travail pour réfléchir sur  l’agriculture, le commerce, l’éducation, la santé, le développement rural et la gestion des terres, le développement social, la gouvernance et la paix.

Les membres du groupe de travail  sur la paix seront distingués en qualité d’ambassadeurs de la paix de l’État de Kaduna.

Le thème du sommet «Permettre l’accès et la participation, mettre en relation les femmes et les ressources» a été choisi pour créer une plateforme  permettant d’élaborer des stratégies pour une meilleure connexion entre les femmes afin de garantir que  l’équité entre les sexes et l’inclusion sociale soient comprises et intégrées dans toutes les décisions gouvernementales et communautaires.

Le Sommet a également cherché à sensibiliser et à informer les femmes, les jeunes et les moins privilégiés sur les programmes et les plans du gouvernement de l’État les concernant.

En déclarant le Sommet ouvert, le gouverneur Nasiru El-Rufai de l’État de Kaduna, s’est engagé à nommer plus de femmes dans son gouvernement, affirmant que son administration apprécie le rôle important que jouent les femmes dans le développement de l’État.

Nasir El-Rufai a félicité le ministère de la Femme pour avoir organisé ce sommet et a promis de soutenir ses initiatives en faveur des femmes et des jeunes filles de l’Etat. Il a également déclaré que son administration s’engagera à créer davantage de possibilités pour les femmes dans le cadre de ses politiques.

Selon lui, le gouvernement accorde une grande priorité à l’éducation des filles et des enfants, c’est pourquoi il  a rendu l’éducation non seulement gratuite, mais obligatoire.

Il a également encouragé les participants au sommet à remettre une feuille de route claire au gouvernement pour soutenir les femmes de l’État.

La commissaire aux affaires féminines de  l’Etat, Hafsat Baba, a expliqué que le sommet a été institué en 2015 avec la plateforme Gender and Business (GAB) et que l’édition de cette année est organisée pour évaluer les connaissances, le niveau d’information, la technologie et les liens sociaux afin de permettre aux femmes d’y participer pleinement et d’informer  les acteurs du monde  des affaires.

Elle a déclaré que, grâce aux interactions, les gens peuvent «mieux comprendre les problèmes, réfléchir ensemble et proposer des solutions conjointes aux problèmes d’intérêt commun».

Selon elle, le Conseil exécutif de l’État a approuvé la nomination des points focaux pour le genre afin d’assurer l’inclusion d’indicateurs et de la mise en place de budgets adaptés aux femmes, aux filles, aux personnes handicapées et aux pauvres. Elle a félicité les personnes concernées par la question du  genre à travailler sans relâche pour assurer le succès du programme.

Hafsat Baba a également exprimé sa gratitude au gouverneur Nasir El-Rufai et à son épouse Hadiza Isma El-Rufai. Et, aussi aux partenaires de développement pour le soutien technique.

Hadiza Isma El-Rufai, épouse du gouverneur de l’État de Kaduna et d’autres personnes ont reçu des distinctions en  reconnaissance de leur «contribution inestimable à la promotion et au développement de l’éducation des filles et de l’autonomisation des femmes».

Le gouvernement de l’État de Kaduna compte 3 femmes commissaires et le chef du service de l’État est également une femme.

Veronica Ogbole / Nigeria